mardi 24 juillet 2018

Albums Photos suite...

Avant de vous présenter de nouvelles photos, vous êtes nombreux à nous demander des nouvelles de notre ami randonneur espagnol Pere. Certains d'entre vous, présents au moment de l'accident, sont encore sous le choc. Après avoir était rapatrié au CHU de Bordeaux, où sa famille la rejoint, Pere est aujourd'hui toujours dans un état dit critique... mais devrait pouvoir être transférer dans les prochains jours chez lui à Barcelone. Nous apportons tout notre soutien à sa famille, tout en espérant que Pere se rétablisse au plus vite ; et nous continuerons à vous donner de ses nouvelles.

Aujourd'hui, nous mettons en ligne nos derniers albums photos, avec notamment le départ du Lundi à 5h et la RAA vu par Thierry, notre photographe sur la randonnée, puis les photos des Finishers (presque tous !) à leur arrivée.

Justement nous avons demandé à Thierry ce qu'il a retenu de cette RAA ! >
"Même si mon vélo et toutes mes affaires étaient prêts, je ne savais pas encore le dimanche si je prendrais le départ de cette seconde édition de notre RAA. En effet organiser et participer ne sont pas toujours forcément compatible. Dimanche soir à 23h j'étais encore du côté de Pomerol pour prendre les randonneurs en photo et courir après un participant qui avait oublié son carnet de route au départ. Mais il aura fallu que Lydie, notre randonneuse de l'Anjou, m'ordonne d'aller me coucher pour être en forme le lendemain matin ! Ah oui, lundi 5h, second départ... allez, soyons fou, et l'on verra bien jusqu'où je pourrais aller ! La nuit fut courte, mais j'étais bien au départ à 5h...et en plus not' cher Président me demandait d'ouvrir la route du 1er groupe. J'ouvre la route jusqu'au pont d'Aquitaine avec notre ami Urbain à mes côtés et des randonneurs Autrichiens qqs peu impatients dans nos roues. A la sortie de Bordeaux, dans le jour qui se lève, en me retournant je ne vois plus aucun groupe, et l'on se retrouve à 5 devant puis très vite à 4. Urbain qui avait regretté de ne pas parler le russe lors de la 1ère édition (ref: longtemps en tête avec un randonneur russe en 2014), devait cette fois se mettre très vite à l'autrichien ! Personne ne nous rejoindra jusqu'au 1er contrôle de Vaunac où nous arriverons à 4 un peu avant 11h. Je laisserai repartir Urbain et les 2 autrichiens, pour attendre les copains... et le reste de ma randonnée se fera pratiquement avec les mêmes randonneurs en se croisant aux aléas des contrôles, et que je vous laisse découvrir dans mon p'tit album photo. Mais en tant qu'organisateur, je me devais de jeter un oeil sur l'organisation des contrôles tenus par nos bénévoles et clubs partenaires, qui dans l'ensemble ont largement répondu à nos attentes. A Vaunac (commune qui n'avait pas d'électricité qqs heures avant notre passage suite aux intempéries des jours précédent),  j'ai retrouvé les amis et dirigeants du CycloClub de Libourne, accompagné du CODEP24, qui proposaient des petits encarts de quoi tenir jusqu'au prochain contrôle. A Chartier-Ferrière beau ravitaillement champêtre avec grillades, salade de riz, crêpes et riz au lait maison... bien mérité après la belle montée pour atteindre ce contrôle. Sous la halle de Monpazier, je retrouve notre ami Christian Lagarde et ses bénévoles du Cyclo Détente Lamonzien (dont 3 anciennes Miss Périgord !) qui seront très bien nous recevoir. A Nérac, je décidais de faire une halte pour dormir qqs heures et prendre un bon repas... j'en profite pour remercier Claudine pour son massage, et qui a accueilli les randonneurs durant 36 heures non-stop ! Et que dire de ses collègues, qui dans la salle de sport qui servait de dortoir nous amenaient un matelas au pied de notre vélo ! Top ! Au contrôle du Houga j'arrive avec un bon p'tit groupe, mais là, les bénévoles étaient le triple de nous... donc aux p'tits soins pour chacun de nous ! Beau complexe du club de tennis local, ou je me suis bien restauré et pris une bonne douche. A Soumoulou, chez nos sympathiques amis du CVO, une très bonne garbure et un plat de pâtes sauce bolognaise me mettront d'attaque pour le Soulor ! Mais après le Soulor j'avais encore faim, et quel régal avec le riz piperade et manchons de canards du contrôle d'Asson, sans oublier le fromage de brebis du Col de Soulor que nous venions de gravir. A Sauveterre-de-Béarn, nouvelle halte pour dormir un peu, dans ce point de contrôle où il y avait la télé qui me permettront de revoir le but du fameux France-Belgique. Au contrôle d'Hendaye nous attendait un food-truck, dont le propriétaire avait été à l'école à St Médard-en-Jalles... coïncidence ! Après les derniers casse-pattes du parcours nous arrivions à St Pierre d'Irrube avec un fabuleux accueil de Daniel et Corinne... et des grillades de ventrèches et lomos basque, mais aussi fromage et tarte aux fruits ! J'en profiterais aussi pour faire une petite sieste dans le fronton où il y avait des joueurs de pala pour me bercer ! J'arriverai ensuite au contrôle de Mimizan à minuit, où là, à notre arrivée une très belle dame (j'ne sais plus son prénom), nous applaudissait avec ferveur ! Premier contrôle où je trouve de la viande rouge, et à moi le bon steak haché que je dévorerai en compagnie de la très belle dame, d'apparence très sage, mais qui se mit à nous raconter des histoires plutôt coquines ! Rien de tel que de bien rigoler pour aller dormir sur les meilleurs (pour moi) matelas du parcours... où je ferais ma plus longue nuit : 4h30 ! Pour la dernière journée, 2 contrôles chez des bénévoles que l'on connait bien, et où l'accueil était plus qu'à la hauteur ! A Andernos, chez les amis de Jacques du club de l'US Andernosienne, où pour 5 euros c'était open-bar !... et il y avait de quoi ! Et enfin cerise sur le gâteau dans le Médoc à Lesparre, contrôle qui avait la plus grande amplitude horaire d'ouverture (chapeau !), où notre copine Sylvie et toute son équipe m'attendaient impatiemment... nous étions reçu comme des Rois ! Bravo les Médocains ! Pour la dernière étape, il restait un peu plus de soixante kms que je voulais réaliser en 2h pour essayer d'arriver à 18h (rien que pour faire un chiffre rond !) à St Médard-en-Jalles. J'abandonnerai mon compagnon de route André, avec qui j'étais en binome depuis Hendaye... et j'arriverai à la salle Ariane à... 17h59 ! 
Ce n'est que mon ressenti personnel (concernant les contrôles), et je sais que chacun d'entre nous, randonneurs, avons vécu notre aventure tous différemment. J'ai fait aussi de très belles rencontres, et des participants que j'ai déjà hâte de retrouver sur des randonnées ! Et je remercie à nouveau tous les bénévoles pour leur bel accueil et leur dévouement sur cette RAA 2018 !... Si j'avais une ou deux photos à retenir de mon périple, ça serait pour me faire pardonner auprès de mes amis randonneurs belges, Claire et Bart, (et je ne sais plus son prénom...), que j'ai pas mal charrié avec cette satanée 1/2 finale de coupe du monde de foot... et que j'ai du réconforté comme j'ai pu... même si cela n'a pas empêché d'avoir la route mouillée dans le Pays Basque, tellement qu'ils ont pleuré !... je vous embrasse amis belges !!"




L'album des Finishers (pas forcément dans l'ordre d'arrivée, et désolé pour ce que l'on a oublié !). C'est un duo allemand, Stefan et Roger, qui ont rallié les premiers la salle Ariane de St Médard-en-Jalles. Et coup de chapeau aux Nanas de cette RAA... pas moins de 5 féminines arrivées dans le top 20 !! BRAVO les Filles !!


Elles ne se connaissaient pas avant le départ de cette RAA, elles l'ont faite ensemble... Lydie et Nathalie sont désormais amies !... et on est sure qu'on les retrouvera ensemble sur d'autres randonnées. A noter que comme en 2014, c'est Maria-Jesus qui sera la première féminine à rejoindre St Médard-en-Jalles. Et encore BRAVO à tous les Finishers de cette seconde édition de la Ronde Aliénor d'Aquitaine !!


Et pour terminer, l'album du pot de l'amitié qui s'est déroulé le vendredi midi en présence des bénévoles et participants encore présents à St Médard-en-Jalles.


Nous remercions aussi, Lorenz en Manja, randonneurs bavarois, qui nous ont transmis leur bel album photo de leur RAA que nous partageons. Ils ont pris le départ de 5h et malheureusement ils abandonneront à Hendaye. MERCI Lorenz et Manja et à bientôt !



>> Solidarité sur la RAA ! notre ami randonneur Alain a pédalé pour la bonne cause ! N'hésitez pas à soutenir et à rejoindre l'association Cyclosportissimo...

 Cliquez sur l'article pour l'agrandir...


@ suivre vos remerciements et vos CR...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire